Glimpse, un nouveau fork de Gimp créé par des utilisateurs mécontents du nom "Gimp"

guimper-fourchette-aperçu

Sans doutes l'un des grands avantages du logiciel libre et que n'importe qui a accès au code source des applications avec cette philosophie est que n'importe qui peut modifier et redistribuer l'application, clair tant que la partie dans laquelle le code source continue d'être accessible au public est respectée.

Avec cela, au fil du temps, des applications sont apparues qui sont des fourchettes ou dérivées d'autres.Tel est le cas des distributions Linux, l'exemple le plus clair que nous ayons est celui d'Ubuntu avec Debian. Bien que laissant de côté les distributions et se concentrant davantage sur la partie applications, il y a quelques jours en surfant sur le net, je suis tombé sur des nouvelles intéressantes et c'est qu'un groupe d'activistes mécontents avec les associations négatives dérivées A partir du mot "Gimp", il a fondé un fork de l'éditeur graphique Gimp, qui sera développé sous le nom de Glimpse.

La chose intéressante à ce sujet est que l'on observe que la fourchette a été créée après 13 ans de ce groupe d'activistes essayant de convaincre les développeurs de Gimp de changer leur nom, qui a manifestement refusé de le faire.

Ce cas est dû au mot gimp dans certains groupes sociaux de locuteurs natifs anglais il est perçu comme une insulte et a également une connotation négative associée à la sous-culture BDSM.

BDSM est un terme créé pour englober un groupe de pratiques et de fantasmes érotiques librement consensuels, qui dans certains cas sont considérés comme un mode de vie. C'est un acronyme qui combine les premières lettres des mots Bondage, Discipline, Domination, Soumission, Sadisme et Masochisme.

Selon les fondateurs de "Glimpse" (la fourche de Gimp), un changement de nom rendra le projet plus demandé dans les établissements d'enseignement, les bibliothèques publiques et l'environnement de l'entreprise. Par exemple, l'un des utilisateurs précise qu'il a été contraint de renommer le raccourci GIMP sur le bureau pour éviter les associations avec ses collègues dans BDSM.

Les enseignants qui essaient d'utiliser GIMP dans le processus éducatif notent également des problèmes de réponse inappropriée de la classe au nom GIMP.

Les développeurs GIMP n'ont pas l'intention de changer le nom et ils estiment qu'au cours des 20 années d'existence du projet, son nom est devenu largement connu et est associé dans l'environnement informatique à un éditeur graphique (lors d'une recherche dans Google, les liens qui ne sont pas liés à l'éditeur graphique se trouvent pour la première fois uniquement à la page 7 des résultats de recherche)

Dans les situations où l'utilisation du nom Gimp semble inacceptable, il est recommandé d'utiliser le nom complet "GNU Image Manipulation Program" ou de créer des ensembles avec un nom différent.

Actuellement, trois développeurs (bochecha, TrechNex et Member1221), qui n'avaient pas participé auparavant au développement de GIMP, ont rejoint le développement de la fourche.

Dans la phase initiale, le projet se positionne comme une «fourchette initiale», suivant la base de code principale de Gimp.

En septembre, il est prévu de publier la première version de 0.1, qui ne différera de GIMP 2.10.12 qu'en changeant le nom et en renommant. Pour Linux, il est prévu de préparer des assemblages aux formats Flatpak et AppImage.

Les prochains numéros devraient inclure de nouvelles fonctionnalités liées à la suppression des commentaires des utilisateurs de longue date, principalement liés à l'interface graphique.

Ces versions seront développées comme un full fork, vers lequel les innovations du cœur de la base de code Gimp seront transférées périodiquement.

La première version entièrement branchée devrait être Glimpse 1.0, qui sera basée sur la base de code GIMP 3.0, qui a été convertie pour utiliser la bibliothèque GTK3.

Lors de la préparation de la prochaine version de Glimpse 2.0, les développeurs ont l'intention de repenser complètement l'interface et même de discuter de la possibilité de choisir un langage de programmation différent pour écrire une nouvelle interface graphique (les principaux candidats sont D et Rust).


Le contenu de l'article adhère à nos principes de éthique éditoriale. Pour signaler une erreur, cliquez sur c'est par ici !.

6 commentaires, laissez le vôtre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

*

  1. Responsable des données : AB Internet Networks 2008 SL
  2. Finalité des données: Contrôle du SPAM, gestion des commentaires.
  3. Légitimation: votre consentement
  4. Communication des données: Les données ne seront pas communiquées à des tiers sauf obligation légale.
  5. Stockage des données: base de données hébergée par Occentus Networks (EU)
  6. Droits: à tout moment, vous pouvez limiter, récupérer et supprimer vos informations.

  1.   José Miguel dit

    Vraiment? ... Vraiment indignation!
    Je ne soutiendrai jamais une fourchette comme celle-là, les arguments de Gimp me semblent plus que raisonnables.
    Salutations.

    1.    Diego allemand Gonzalez dit

      Et je pensais que le problème avec The GImp était un manuel incompréhensible, une interface peu intuitive et le manque de tutoriels

      1.    David Orange dit

        Je suis d'accord, même que dans la partie des tutoriels il y en a beaucoup sur YouTube, bien que pour les questions avancées je ne sais pas car je n'ai pas eu besoin d'utiliser Gimp à fond.

    2.    David Orange dit

      Eh bien, la note n'est pas surprenante, car elle me rappelle quelque chose de similaire qui s'est passé l'année dernière dans un petit conflit, où Richard stallman a demandé à certains développeurs de changer le nom de certains paquets qui, si je me souviens bien, étaient pour Debian et qu'il jugeait inapproprié le nom de ces packages.

      Mais en fin de compte, de mon point de vue, c'est une question de langue et de culture.

      Cordialement. :)

  2.   Jésus dit

    Mahara signifie idiot dans le sud de l'Espagne, mais personne n'a jamais pensé à faire une fourchette parce que ce serait une chose folle à faire.

  3.   gémissement dit

    Putain de gringos, en espagnol ça n'arrive pas, aucune idée que gimp signifiait forniquer avec le diable, putain de gringos