TENS: la distribution GNU / Linux utilisée par l'US Air Force

 

TENS

L'armée de l'air des États-Unis utilise une distribution connue sous le nom de TENS (sécurité de nœud d'extrémité fiable), bien qu'il s'appelait auparavant Lightweight Portable Security. Il est développé par l'Air Force Lab., Un centre de recherche qui appartient à l'US Air Force et dont l'objectif est de fournir un système d'exploitation qui permet la navigation et la connexion à distance au sein d'un réseau sécurisé qu'ils utilisent pour leur travail.

La distribution fonctionne en mode Live à partir de la RAM, sans options de persistance. L'objectif est évident, de laisser le moins de trace possible sur l'ordinateur sur lequel il tourne, en effaçant tous les paramètres, les données sauvegardées, etc., une fois l'ordinateur éteint. De plus, pour plus de sécurité, cette distribution a été évalué par la NSA, la certifiant pour une utilisation dans d'éventuelles pandémies ou des urgences de santé publique ... La distribution est distribuée en 3 éditions différentes, l'une appelée LPS public, une autre LSP Public Deluxe et LPS Remote Access.
La LSP Public Deluxe il est ainsi appelé car il offre des fonctionnalités supplémentaires par rapport à LSP Public, car il inclut des progiciels complémentaires tels que LibreOffice, Mozilla Thunderbird et d'autres programmes génériques. La version LPS Remote Access permet un accès à distance au service de messagerie DoD Enterprise Email (US Department of Defense) et est compatible avec le CAC (Common Access Card) utilisé par les militaires et autres employés du gouvernement.

Si tu le souhaites, vous pouvez les télécharger et les utiliser. Si tu le fais vous pouvez essayer de vous renseigner dans ses outils, même s'il n'a rien d'extraordinaire, puisqu'il utilise un environnement de bureau Xfce léger, un noyau Linux 4.1 dans sa dernière version pour le moment et Busybox, un package qui comme vous le savez comprend une multitude d'outils Unix dans un seul exécutable et il est plus courant de le voir installé sur des ordinateurs embarqués. De même, vous pourrez compter sur des outils de cryptage tels que Encryption Wizard (avec prise en charge de la clé publique PKI) et de nombreux programmes de connectivité, tels que Citrix Receiver, Minicom Terminal Emulator, Network Proxy, Ping, PuTTY, Remote Desktop, SSH, VMWare View Client, openDNS, etc.

La source - Le look du réplicant


Le contenu de l'article adhère à nos principes de éthique éditoriale. Pour signaler une erreur, cliquez sur c'est par ici !.

6 commentaires, laissez le vôtre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

*

  1. Responsable des données : AB Internet Networks 2008 SL
  2. Finalité des données: Contrôle du SPAM, gestion des commentaires.
  3. Légitimation: votre consentement
  4. Communication des données: Les données ne seront pas communiquées à des tiers sauf obligation légale.
  5. Stockage des données: base de données hébergée par Occentus Networks (EU)
  6. Droits: à tout moment, vous pouvez limiter, récupérer et supprimer vos informations.

  1.   David Ruiz (Darum) dit

    J'adore le détail idiot de faire ressembler à Windows XP. Windows ne conserve pas son apparence et a changé au fil du temps, mais une distribution Linux doit imiter un Windows XP, comme si cela en ferait un meilleur système d'exploitation ou plus patriotique ...

  2.   Profiteroles dit

    L'article est du réplicant, qui manie de ne pas citer les sources, cela ressemble déjà au chiringuito de robertucho dans desdelinux !!! citer les sources!

    1.    Vendeur dit

      Le plagiat des articles devient une habitude, même la capture d'écran…. à quel point pour Dieu

    2.    Isaac PE dit

      Salut,
      La politique du blog est de citer la source lorsqu'il s'agit d'un article de ce type. Je ne peux pas blâmer le blog pour cela, la faute est à moi seule.

      Salutations et désolé pour l'erreur.

      1.    Pablo dit

        C'est qu'ils ont des "échecs" depuis longtemps, il me semble plus qu'ils restent silencieux au cas où cela se produirait et quand ce n'est pas le cas, "allez, nous nous sommes trompés en citant les sources, la politique du blog est pour citer, bla bla bla. " Pourquoi ne pas faire les choses juste avant de publier, est-ce si difficile?

        Je ne leur achète pas cette excuse bon marché, désolé

      2.    Vendeur dit

        Rien ne se passe, cette fois nous ne vous punirons pas en mettant les grands tubes de julio iglesias ...