Sony paiera des millions pour éradiquer Linux de la PS3

PS3 avec Tux téléchargé sur le dessus

Sony considère toujours important la plateforme PlayStation 3, même si la PS3 a déjà plusieurs successeurs. Preuve en est qu'après 6 ans de litige sur le cas de Linux sur PlayStation 3, Sony prend désormais des mesures désespérées et est prêt à payer des millions de dollars pour retirer Linux de sa PlayStation 3. La raison? Les pertes causées par les pirates qui ont réussi à profiter de cette forteresse PS3 pour charger des jeux piratés non signés par Sony sur la console vidéo.

Si vous ne vous en souvenez pas, je vous rafraîchirai la mémoire. Sony a lancé sa toute nouvelle PS3 avec sa puissante puce Cell STI (Sony Toshiba et IBM), qui était basée sur PowerPC avec 8 éléments de traitement qui offraient des avantages de performance évidents. En plus de cela, il disposait d'un lecteur Blu-Ray et d'une RAM de 512 Mo, rien à envier aux ordinateurs de bureau de l'époque, à tel point que Sony était si fier de sa création qu'il a permis l'installation de Linux sur la console de jeu pour vérifiez que votre console de jeu pourrait parfaitement remplacer un PC.

Bien que ceux de Sony n'aient peut-être pas pensé à ce que cela leur apporterait, puisque la loi a fait le piège. De nombreux utilisateurs ont utilisé cette possibilité pour le mal, profitant du fait que des distributions telles que Yellow Dog Linux prenant en charge PPC sur cette console. Avec une puissante distribution Linux, il y a peu de choses qui ne peuvent pas être faites, et de nombreux utilisateurs ont constaté qu'ils pouvaient en profiter pour pouvoir charger des jeux piratés non signés sur la console PS3 sans avoir à les acheter, causant de grandes pertes à l'industrie du jeu. divertissement.

En éliminant la possibilité d'installer Linux, Sony aurait pu tomber dans la publicité trompeuse après l'avoir annoncée. Mais six ans plus tard, bien qu'elle n'ait pas été reconnue coupable, un accord avec les avocats de manière extrajudiciaire, dans lequel la société japonaise paiera des millions de dollars pour être distribués par les utilisateurs concernés par le changement pour rembourser la dette et pouvoir mettre fin à ce cauchemar de la PS3. Mais il semble que l'accord n'affecte que les utilisateurs américains pour le moment, en versant 55 $ à chacune des 10 millions de personnes touchées. Vous n'aurez besoin que d'une preuve d'achat et d'installation de Linux dessus et si vous n'avez pas ces preuves, mais que vous allèguez et signez que vous connaissiez la possibilité d'installer Linux au moment de l'achat, vous recevrez 9 dollars. Les avocats qui gagnent le plus, 2.25 millions pour leurs services ...


Le contenu de l'article adhère à nos principes de éthique éditoriale. Pour signaler une erreur, cliquez sur c'est par ici !.

2 commentaires, laissez le vôtre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

*

  1. Responsable des données : AB Internet Networks 2008 SL
  2. Finalité des données: Contrôle du SPAM, gestion des commentaires.
  3. Légitimation: votre consentement
  4. Communication des données: Les données ne seront pas communiquées à des tiers sauf obligation légale.
  5. Stockage des données: base de données hébergée par Occentus Networks (EU)
  6. Droits: à tout moment, vous pouvez limiter, récupérer et supprimer vos informations.

  1.   quelqu'un dit

    Ce titre est totalement déplacé.
    Il ne s'agit pas «d'éradiquer linux de la ps3», mais de ne pas avoir permis son installation après l'avoir vendue, annonçant qu'elle pourrait, c'est-à-dire de la publicité trompeuse.
    C'est très différent.

  2.   John Jairo dit

    mec, ils doivent apprendre à écrire les gros titres, ne remarquez pas le clicbite pas cher