Microsoft explique comment fonctionne UEFI, le système de démarrage controversé

Hier encore, nous avons annoncé que Windows 8 peut ne pas autoriser l'installation de Linux sur de nouveaux ordinateurs. Eh bien, il semble que Microsoft Il n'a pas fallu longtemps pour répondre à la rumeur qui circule sur le réseau, et a tenté d'expliquer le fonctionnement du système de départ controversé UEFI (Unified Extensible Firmware Interface). A ce sujet, l'entreprise commente qu'elle peut être activée (ou non) en fonction des intentions des équipementiers et des utilisateurs.

Windows contre Linux

Comme l'a signalé Europa Press:

Microsoft a voulu mettre fin à la polémique en expliquant en profondeur le véritable fonctionnement de l'UEFI. Ceux de Redmond commentent sur le blog officiel Building Windows 8 que UEFI est un système de protection intégré à leur nouveau système d'exploitation. Ce système s'exécute lorsque vous allumez l'ordinateur et empêche les intrusions avant que le système d'exploitation n'ait complètement démarré.

L'utilisation de UEFI empêcherait un autre système d'exploitation de démarrer. Normalement, les utilisateurs qui souhaitent installer un deuxième système sur leur ordinateur, effectuent l'opération de telle sorte qu'au démarrage de l'ordinateur, cela permette de choisir entre les systèmes. Avec l'UEFI, cette possibilité est exclue, et c'est là la controverse.

Microsoft confirme que le système fonctionne de cette manière et qu'il vise à maintenir la sécurité des ordinateurs même à un moment où ils sont vulnérables, au démarrage. L'entreprise assure que tel est son objectif et ne vise en aucun cas à empêcher ou à interdire l'installation d'autres systèmes.

En fait, de Microsoft, ils confirment que l'utilisation de l'UEFI n'est pas une imposition et que les fabricants de l'équipement et les utilisateurs peuvent décider de l'utiliser ou non. De cette façon, vous pouvez désactiver la fonction, perdre sa sécurité mais conserver les options pour utiliser d'autres systèmes.

«Microsoft soutient que les fabricants d'équipements ont la flexibilité de décider qui gère les certificats de sécurité et comment ils permettent aux clients d'importer et de gérer des certificats et de sécuriser la gestion du démarrage. Nous pensons qu'il est important de soutenir cette flexibilité pour les OEM et de permettre à nos clients de décider comment ils veulent gérer leurs systèmes », déclare Redmond.

En d'autres termes, que du marron pour les fabricants ... ça y est!


Le contenu de l'article adhère à nos principes de éthique éditoriale. Pour signaler une erreur, cliquez sur c'est par ici !.

4 commentaires, laissez le vôtre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

*

  1. Responsable des données : AB Internet Networks 2008 SL
  2. Finalité des données: Contrôle du SPAM, gestion des commentaires.
  3. Légitimation: votre consentement
  4. Communication des données: Les données ne seront pas communiquées à des tiers sauf obligation légale.
  5. Stockage des données: base de données hébergée par Occentus Networks (EU)
  6. Droits: à tout moment, vous pouvez limiter, récupérer et supprimer vos informations.

  1.   Pistes de cinéma dit

    Microsoft est de plus en plus pitoyable. La seule façon dont ils doivent continuer à détenir des utilisateurs captifs est d'annuler le double démarrage avec d'autres systèmes, Linux, par exemple.

  2.   José Miguel dit

    Je ne crois pas aux complots, mais il est clair que Microsoft est conscient de ce que cela signifie pour d’autres systèmes, s’ils l’ont fait exprès ou non, nous ne le saurons jamais.
    Le truc du fabricant me fait rire, qui va refuser et l'utilisateur, combien abandonneront la sécurité?
    Bref ... tout ce qu'ils nous ont "joué", c'est le moins qu'on puisse dire.

  3.   hilario dit

    Microsoft est de la merde, et ils le font exprès pour empêcher l'avancement de Linux ou de tout autre système d'exploitation

  4.   kamacho dit

    méchantes fenêtres gay, de quoi avez-vous peur, si alfin et al cavo ouvrent quelqu'un pour le briser de ses nuages, mais c'est la guerre des systèmes, pz déjà en Corée ils exécutent ubunto dans chaque pc fabriqué hehehe