Linux est le «système d'exploitation» le plus vulnérable, mais n'y a-t-il rien à qualifier?

Linux malade

Dans les dernières heures, certaines informations de sécurité publiées par thebestvpn.com: Linux c'est le "système d'exploitation", entre guillemets car c'est un noyau, le plus vulnérable au monde. Est ce que c'est sûr? Que signifie? Y a-t-il quelque chose à clarifier? Probablement oui et, à la lecture des informations, il y a quelque chose qui attire beaucoup d'attention: le temps qu'ils ont utilisé pour analyser un système d'exploitation et d'autres, comme Microsoft Windows. Commençons par les données.

Une analyse de la base de données nationale sur les vulnérabilités de l'Institut national des normes et de la technologie a suivi les vulnérabilités existantes dans les systèmes d'exploitation de 1999 à 2019. Le pire de tous, celui qui a eu le plus de vulnérabilités à cette époque, a été Debian, avec un total de 3067 vulnérabilités. Derrière, Android a eu 2563, fermant le podium du noyau Linux avec un total de 2357 vulnérabilités. Le top 5 serait fermé par macOS (anciennement Mac OS X) avec 2212 et Ubuntu avec des vulnérabilités de 2007.

Linux a plus de vulnérabilités, mais dans plus de temps

Beaucoup d'entre vous se demandent probablement «Qu'en est-il de Windows? N'était-il pas censé être plus vulnérable? Et c'est là que je pense que l'injustice est: Windows 7 avait 1283 vulnérabilités et Windows 10 1111, ce qui fait 2394. Un simple coup d'œil nous dira que 2394 sont moins que 3067 de Debian (plus que Ubuntu 2007), mais de Microsoft n'a récupéré que deux systèmes d'exploitation publiés au cours de la dernière décennie, et pas en vingt ans comme ils l'ont fait avec Debian. Ils ont probablement fait la même chose avec macOS, il semble donc que l'étude ne soit pas tout ce à quoi on pourrait s'attendre.

D'un autre côté, nous devons également garder à l'esprit que plus n'est pas toujours pire. La plupart des vulnérabilités trouvées dans Linux sont des bogues mineurs et sont corrigées en quelques heures, tandis que la plupart des vulnérabilités trouvées dans Windows sont plus sérieuses et durent plus longtemps sans être corrigées. Dans tous les cas, une chose est claire: ils n'ont analysé que deux systèmes Microsoft (Ils ne mentionnent pas Windows 8.x) et pourtant ils ont trouvé plus de vulnérabilités que sur des systèmes comme Ubuntu.

Windows 10 et Debian, presque le même nombre de vulnérabilités en 2019

Un autre fait curieux est qu'en analysant seulement 2019, Android aurait été le plus vulnérable (414), suivi de Debian (360) et Windows 10 (357), ce qui implique que oui, que Debian est boguée, mais qu'ils sont très peu de moins que le système Microsoft, même en tenant compte du fait que Windows est une version continue depuis longtemps et que Debian publie de nouveaux systèmes d'exploitation chaque année. Pour compléter l'actualité, Firefox et Chrome figurent également sur la liste, avec respectivement 1873 et 1858 vulnérabilités. Ils n'ont pas mentionné l'heure exacte, mais ils ont probablement analysé les navigateurs depuis leur première version.

Dans tous les cas, on a toujours dit que il n'y a pas de système d'exploitation ou de logiciel parfait, il vaut donc la peine d'avoir tout toujours bien mis à jour ... même si nous utilisons Windows "sûr" dont on ne parle qu'à moitié.


Le contenu de l'article adhère à nos principes de éthique éditoriale. Pour signaler une erreur, cliquez sur c'est par ici !.

19 commentaires, laissez le vôtre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

*

  1. Responsable des données : AB Internet Networks 2008 SL
  2. Finalité des données: Contrôle du SPAM, gestion des commentaires.
  3. Légitimation: votre consentement
  4. Communication des données: Les données ne seront pas communiquées à des tiers sauf obligation légale.
  5. Stockage des données: base de données hébergée par Occentus Networks (EU)
  6. Droits: à tout moment, vous pouvez limiter, récupérer et supprimer vos informations.

  1.   poivre dit

    "Même si nous utilisons les fenêtres" sûres "dont on ne nous dit que la moitié."

    Oui, la même chose se produit sous Linux, seul ce qui compte est compté. Lorsqu'un élément d'actualité apparaît sur une page Web à propos d'une vulnérabilité, aucun commentaire n'est visible. Ce doit être une coïncidence.
    Les correctifs de sécurité installés régulièrement doivent être un mythe.

    1.    pablinux dit

      Bonjour Pepe. J'en suis conscient, mais dans cette étude particulière, ils ont compté la moitié du temps. C'est pourquoi je le mentionne, car il n'est pas juste que Debian prenne à partir de 1999 et Windows uniquement à partir de 7 (2009). C'est la moitié du temps. De plus, ils ne mentionnent pas non plus Win 8.

      Salutations.

  2.   carlitos dit

    Ils auraient dû comparer Debian pendant 20 ans avec des fenêtres de la version 2000 pour que ce soit plus valide je pense

  3.   Miguel dit

    Quelle mauvaise blague

    Je ne connais pas d'utilisateur MS WOS dont l'ordinateur n'a PAS été infecté par un virus

    Je ne connais pas d'utilisateur LiGNUx dont l'ordinateur a été infecté par un virus.

    Une chose est des problèmes POTENTIELS détectés à temps, et résolus à temps toujours dans le cas de LiGNUx, et presque toujours dans MS WOS - dont nous nous souvenons que Google a mis beaucoup de problèmes avec sa politique de publication de ceux qui n'ont pas été résolus à temps - , et tout à fait une autre, la VRAIE SÉCURITÉ de l'ÉQUIPEMENT.

    Quelle entreprise multinationale fait confiance à sa SÉCURITÉ dans les SE MS?: Aucune
    Pourquoi tous les outils de sécurité d'entreprise sont-ils LiGNUx?

    En SECURITE, il n'y a qu'un seul OS en qui ceux qui connaissent la confiance et qui est LiGNUx, le reste est PROPAGANDA.

  4.   Beltran dit

    ... Je pense: cette histoire en est une de plus pour créer des préférences entre l'un ou l'autre OS.
    Si nous allons comparer, comparons les dernières versions de l'OS en discussion; car on suppose que les versions précédentes ne comptent pas car les versions actuelles les remplacent en éradiquant leurs vulnérabilités.

    Je continue: l'un ou l'autre OS n'est pas meilleur, mais l'un ou l'autre est le meilleur tel que décidé par l'utilisateur final, ne croyez pas.

    … Les problèmes qui existent dans le monde ne seraient pas si nombreux, si l'humanité ne s'intéressait pas autant aux différences et si elle contribuait à leurs solutions.

    1.    Rodrigo dit

      Non, GNU / Linux n'est en aucun cas le système d'exploitation le plus sûr de tous, il en existe d'autres plutôt meilleurs et plus sécurisés comme FreeBSD, NetBSD et OpenBSD.

      1.    Rodrigo dit

        PS: En matière de sécurité, le système d'exploitation le plus sûr au monde (tel qu'installé par défaut) est OpenBSD.

  5.   pedro dit

    Je suppose que tout ce qui est montré sont des erreurs corrigées, c'est-à-dire que plus d'erreurs sont trouvées et corrigées sous Linux que sous Windows. C'est logique étant donné que par exemple il y a un test fort dans Debian, cela cause probablement des problèmes hérités des versions précédentes qui sont également corrigées (versions LTS). Qu'en est-il également de ce qui n'est pas trouvé (ou jamais corrigé). ? Si je construis un système d'exploitation et ne le corrige jamais, pour ce rapport, il y aurait moins d'erreurs et donc moins vulnérable?

    1.    Baphomet dit

      De tous les commentaires que j'ai lus, le vôtre est le plus exact:
      Dans GNU / Linux, il y a plus d'erreurs, car plus de gens regardent et corrigent ces erreurs; alors que dans un système d'exploitation fermé tel que Windows, les erreurs sont "cachées entre accolades" et celles qui sont publiées sont extrêmement graves et sont déjà connues de "la moitié du monde" au moment de l'admettre ... quoi qu'on en dise, je suis toujours avec Debian KDE.

  6.   Rafa dit

    Je m'en fiche, Windows me stresse et tombe toujours en panne et plus lentement que le cheval du méchant, avec un gros méchant d'une demi-tonne sur le dessus ... Je ne change pas de linux ni d'ivrogne.

  7.   Mephisto Feles dit

    A commencer parce que l'écrivain a merdé en disant que Linux est un «système d'exploitation».
    Les deux (Win et GNU / Linux) ont passé du temps et des versions pour arriver là où ils sont. Mais alors que la chronologie Debian rapporte un système en développement et amélioration constants du 7 avec lequel j'ai commencé au 10 que j'utilise actuellement, Windows ne laisse qu'une trace de merde en cours de route.
    À la fin de la journée, Win 10 n'est que le retour à Win 7, et ils ont essayé avec lui de réparer toutes les merdes commises avec 8 et 8.1. Y compris ceux des 10 qui n'ont été qu'un casse-tête pour les utilisateurs et pour Microsoft.
    Un autre problème que Debian n'a pas mais s'il hante Windows 10 est la fragmentation. Il existe actuellement environ 7 versions de Win 10 et c'est peut-être la cause des problèmes constants que les utilisateurs de Win 10 apprécient en ce qui concerne les mises à jour.

    1.    pablinux dit

      Bonjour, Mephisto.

      Les citations sont juste pour cela, de sorte qu'il soit entendu que ce n'est pas un système d'exploitation. Je pensais l'avoir précisé, surtout lorsque le noyau est également mentionné dans l'article. Je pense que beaucoup d'entre vous devraient comprendre que cela est parlé pour la majorité, pour le public, et c'est pourquoi tous les médias parlent généralement de Linux en tant que système d'exploitation, ce qui n'a pas été rempli dans cet article en utilisant les guillemets. Nous savons que ce n'est pas le cas, mais en le disant de cette façon, nous évitons la confusion.

      Salutations.

  8.   Tinnovo dit

    Sérieusement? ... J'utilise GNU / Linux depuis plus de 20 ans, sans aucun antivirus, par exemple, je ne comprends pas comment ces entreprises qui se consacrent à la fabrication d'antivirus n'ont pas profité de ces "vulnérabilités" pour vendre un antivirus pour GNU / Linux, bizarre

    1.    Autopilot dit

      Il y a deux problèmes: le pourcentage d'utilisation de Linux et, les utilisateurs à domicile hébergés gratuitement, que ce soit avec Win ou Linux. Il n'y a pas d'affaires.

  9.   Luis F. dit

    Je pense qu'il est clair que le mangeoire qui a fait cette étude mange. J'apprécie vos articles, même si dans certains cas du point de vue d'un utilisateur novice, je les vois un peu extrêmes. Merci

  10.   Arcorix dit

    L'étude n'est pas vraiment fiable car les variables utilisées pour son élaboration sont totalement subjectives. On ne connaît pas le type de vulnérabilité, si elle est critique, à quel niveau elle peut être exploitée, si elle a été corrigée dans les versions ultérieures, etc. Debian est considérée comme un système dans lequel il n'y a pas eu de versions alors que dans Windows, différentes versions sont prises en ignorant les autres et en ignorant que de nombreuses vulnérabilités de Windows sont traitées comme une connaissance nulle, c'est-à-dire qu'elles ne sont publiées que lorsqu'elles sont corrigées, donc nous ne connaissons pas le nombre réel de vulnérabilités et leur état actuel. Les versions de Windows sont absentes de l'étude et le moment choisi pour leur comptabilisation n'est pas statistiquement correct pour la comparaison. Cette étude me semble plus une fausse publicité puisqu'elle tente de cacher qu'hier était un Super Tuesday dans les mises à jour de Microsoft. 115 mises à jour et beaucoup d'entre elles extrêmement sérieuses.
    Quoi qu'il en soit, et bien que nous soyons déjà habitués à ces mensonges, il n'est pas conseillé de tomber dans le piège de se sentir en sécurité lors de l'utilisation de GNU / Linux. Aucun système n'est sécurisé à 100%.

  11.   Jimmy dit

    Windows Vista les bat tous ensemble.

  12.   Julius Fernandez dit

    Vous avez raison.

    Les «experts» sont parrainés par Microsoft Windows, pour faire l'éloge du produit; pour lui permettre de rester intégré dans la plupart des nouveaux PC du monde.

    Et l'infini des tâches qu'il exécute en arrière-plan n'est jamais mentionnée, sans que l'utilisateur soit informé de ce qu'il fait, pour quoi, ou quelles informations l'utilisateur échange avec son fabricant.

    Windows n'a JAMAIS créé quoi que ce soit; de sa propre interface, au bureau, à Internet Explorer et ses onglets, serveur sql, nt, bing, onglets ...

    Tout a été une copie d'idées précédentes et de projets originaux.