La version stable d'AlmaLinux 9.0 est déjà sortie

le sortie de la version stable de la distribution Linux, "AlmaLinux 9.0" version qui arrive synchronisée avec la base de Red Hat Enterprise Linux 9 et qui contient toutes les modifications proposées pour cette branche.

Le projet AlmaLinux est devenu la première distribution publique basée sur la base de packages RHEL, publiant des versions stables basées sur RHEL 9. La distribution est entièrement compatible binaire avec Red Hat Enterprise Linux et peut être utilisée en remplacement de RHEL 9 et CentOS 9 Stream.

Pour ceux qui découvrent AlmaLinux, sachez que c'est une distribution qui a été fondée par CloudLinux en réponse à la fin prématurée du support de CentOS 8 par Red Hat (la publication des mises à jour pour CentOS 8 a été interrompue fin 2021, et non en 2029, comme les utilisateurs s'y attendaient).

Le projet est supervisé par une organisation indépendante à but non lucratif, la Fondation AlmaLinux OS, qui a été créée pour être développée dans un environnement communautaire neutre en utilisant un modèle de gouvernance similaire à celui du projet Fedora. Le kit de distribution est gratuit pour toutes les catégories d'utilisateurs. Tous les développements d'AlmaLinux sont publiés sous des licences libres.

Principales nouveautés d'AlmaLinux 9

Parmi les changements les plus notables qui ressortent de cette nouvelle version, on peut trouver, par exemple, que le bureau est basé sur GNOME 40 et la bibliothèque GTK 4 et dans lequel les bureaux virtuels en mode Résumé d'activité ont été modifiés en orientation paysage et sont affichés sous la forme d'une chaîne de défilement continue de gauche à droite.

De plus, il est à noter que GNOME fournit désormais un pilote de profil d'alimentation qui permet de basculer entre le mode d'économie d'énergie, le mode d'équilibre de puissance et le mode de performances maximales à la volée.

Par défaut, Le menu de démarrage GRUB est masqué s'il s'agit de la seule distribution installée sur le système et si le dernier démarrage a réussi. Pour afficher le menu au démarrage, maintenez simplement la touche Maj enfoncée ou la touche Esc ou F8 plusieurs fois.

Les composants de sécurité mis à jour sont également mis en évidence, depuis maintenant la distribution utilise une nouvelle branche de la bibliothèque cryptographique OpenSSL 3.0. Par défaut, des algorithmes cryptographiques plus modernes et sécurisés sont activés.

Le package OpenSSH a été mis à jour vers la version 8.6p1. Cyrus SASL a été déplacé vers le backend GDBM au lieu de Berkeley DB. Les librairies NSS (Network Security Services) ne supportent plus le format DBM (Berkeley DB). GnuTLS a été mis à jour vers la version 3.7.2.

D'autre part, il est également souligné que migration de la distribution vers Python 3 terminée la branche par défaut est donc Python 3.9 et Python 2 est obsolète.

Amélioration significative des performances de SELinux et réduction de la consommation de mémoire, car la prise en charge du paramètre "SELINUX=disabled" pour désactiver SELinux dans /etc/selinux/config a été supprimée (le paramètre spécifié ne désactive désormais que le chargement de la politique, et en fait, la désactivation de la fonctionnalité SELinux nécessite désormais de transmettre "selinux=0" au noyau) .

Tous les flux audio ont été déplacés vers le serveur multimédia PipeWire, qui est maintenant la valeur par défaut au lieu de PulseAudio et JACK. L'utilisation de PipeWire vous permet d'apporter des capacités de traitement audio professionnelles dans une édition de bureau standard, de vous débarrasser de la fragmentation et d'unifier l'infrastructure audio pour différentes applications.

Il est également à noter que par défaut, la connexion SSH en tant que root est désactivée, qu'il est recommandé d'utiliser nftables pour gérer le pare-feu et que le support IMA a été étendu pour vérifier l'intégrité des composants du système d'exploitation à l'aide de signatures numériques et de hachages.

Enfin Si vous souhaitez en savoir plus, vous pouvez vérifier les détails dans le lien suivant.

Téléchargez et obtenez AlmaLinux 9

photos d'installation ils sont pris en charge pour les architectures x86_64, ARM64, ppc64le et s390x dans les formes de démarrage (800 Mo), minimum (1.5 Go) et image complète (8 Go).

Des versions en direct avec GNOME, KDE et Xfce seront formées ultérieurement, ainsi que des images pour les cartes Raspberry Pi, les conteneurs et les plates-formes cloud.


Le contenu de l'article adhère à nos principes de éthique éditoriale. Pour signaler une erreur, cliquez sur c'est par ici !.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

*

  1. Responsable des données : AB Internet Networks 2008 SL
  2. Finalité des données: Contrôle du SPAM, gestion des commentaires.
  3. Légitimation: votre consentement
  4. Communication des données: Les données ne seront pas communiquées à des tiers sauf obligation légale.
  5. Stockage des données: base de données hébergée par Occentus Networks (EU)
  6. Droits: à tout moment, vous pouvez limiter, récupérer et supprimer vos informations.