La troisième version alpha de l'installateur Debian Bullseye est maintenant disponible

Debian 11 Bullseye

Récemment La troisième version alpha du programme d'installation est sortie. quelle sera la prochaine version majeure Debian 11 "Bullseye", dont la sortie est prévue pour l'été 2021 (si les choses se passent comme prévu par les développeurs).

D'ici le 12 janvier 2021 (pratiquement en quelques jours) ela première étape de congélation est prévue de la base du package, ce qui implique la fin de l'exécution des «transitions» (mise à jour des packages qui nécessite la correction des dépendances pour d'autres packages, ce qui conduit à la suppression temporaire des packages de Testing), ainsi que l'arrêt de la mise à jour des packages requise pour le build (build -essential).

développements majeurs

Concernant les principaux changements dans l'installateur depuis la deuxième version alpha, nous pourrons constater que la prise en charge de 78 langues a été ajoutée au programme d'installation, en plus que il existe déjà un support complet pour 16 langues. 

De plus, nous pouvons voir que la nouvelle version alpha C'est remarquable, en raison du changement du noyau Linux 5.9.0-4 vers la version 5.9 de Linux, bien qu'il soit mentionné que la base sera peut-être Linux 5.10 car ce sera un noyau de support à long terme (LTS) qui sera maintenu pendant une période d'au moins cinq ans.

Une autre différence notable avec cette mise à jour du programme d'installation Debian c'est partman-auto pour le partitionnement automatique quie augmente la taille de / boot, puisque lorsqu'une partition / boot séparée doit être créée, comme pour les cas d'utilisation du chiffrement complet du disque, la taille sera désormais d'environ 512 à 768 Mo au lieu de 128 à 256 Mo comme c'est le cas par défaut actuel.

Cette augmentation est due au fait que la valeur par défaut actuelle a longtemps été considérée comme "trop ​​petite", car plusieurs fois trois images du noyau ne peuvent même pas tenir dans / boot sans être remplies.

Un autre changement important concerne l'architecture ARM64, depuis qu'il a introduit un nouvel installeur graphique et une compilation en GTK.

Quant à support supplémentaire, nous pouvons trouver pour NanoPi NEO Air, plaques FriendlyARM NanoPi NEO Plus2, Pinebook, Pinebook Pro, Olimex A64-Olinuxino, A64-Olinuxino-eMMC, SolidRun LX2160A Honeycomb, Clearfog CX, SolidRun Cubox-i Solo / DualLite et Turris MOX.

En plus de la prise en charge des cartes firefly-rk3399, pinebook-pro-rk3399, rockpro64-rk3399, rock64-rk3328 et rock-pi-4-rk3399 arm64 dans les images u-boot et netboot. L'image Firefly-RK3288 a été transférée vers le nouveau u-boot.

Des autres changements qui ressortent de cette nouvelle version alpha de l'installateur:

  • Amélioration des performances du système U-Boot lors du démarrage via UEFI.
  • Ajout de udeb avec le support F2FS.
  • Ajout du package ntfs-3g pour l'architecture arm64.
    Ajout de la prise en charge des ordinateurs portables OLPC XO-1.75.
  • L'imagerie de CD unique avec l'environnement de bureau Xfce s'est arrêtée.
  • Imagerie ISO 2 et 3 DVD interrompue pour les systèmes amd64 / i386.
  • Ajout de udeb wireless-regdb-udeb aux versions Linux, y compris les modules nic-wireless.
  • Les paramètres de la console ont amélioré la prise en charge des symboles pseudographiques et mis à jour la police Terminus.
  • Debian-cd a amélioré le lien d'installation minimal.
  • Le noyau Linux a été mis à jour vers la version 5.9.
  • Le paquet libkmod2-udeb a été remplacé par kmod-udeb.
  • Une dépendance de construction distincte sur fdisk est proposée pour les systèmes arm64, amd64 et i386, non liée à util-linux.
  • Grub2 a été ajouté au champ d'utilisation intégré.
  • La prise en charge de l'administrateur système parvenu a été complètement interrompue.
  • Mise à jour des modèles d'installation grub pour accueillir les systèmes UEFI et les nouveaux types de stockage.
  • La taille de la partition / boot pour le partitionnement automatique a été augmentée
  • Optimisation du choix de la taille de la partition de swap, en tenant compte de la quantité de RAM.
  • Le chargeur win32 dispose d'un gestionnaire de démarrage UEFI et ajoute la prise en charge du démarrage sécurisé.
  • Lilo-installer et elilo-installer sont exclus de toutes les architectures udeb.

Enfin, Si vous souhaitez en savoir plus sur les changements intégrés dans cette version alpha de l'installateur Debian 11, vous pouvez vérifier les détails dans le lien suivant.


Le contenu de l'article adhère à nos principes de éthique éditoriale. Pour signaler une erreur, cliquez sur c'est par ici !.

2 commentaires, laissez le vôtre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

*

  1. Responsable des données : AB Internet Networks 2008 SL
  2. Finalité des données: Contrôle du SPAM, gestion des commentaires.
  3. Légitimation: votre consentement
  4. Communication des données: Les données ne seront pas communiquées à des tiers sauf obligation légale.
  5. Stockage des données: base de données hébergée par Occentus Networks (EU)
  6. Droits: à tout moment, vous pouvez limiter, récupérer et supprimer vos informations.

  1.   non non et non dit

    En disant encore une fois des bêtises à propos de Debian, je doute fort que le prochain Debian ne portera le noyau ni 5.9 ni encore moins le noyau 5.10 même s'il s'agit de lts. Si debian est connu, qui d'après ce que vous écrivez, il est clair que non, il est plus que connu que debian stable, il est toujours basé sur des noyaux, bien sûr lts et testé et a échoué, c'est pourquoi debian 10 est basé sur 4.19 et debian 11, je peux vous dire en toute sécurité qu'il sera basé sur le noyau lts 5.4, qui est actuellement le noyau lts éprouvé et dont le noyau 5.10 n'est pas encore sorti et d'ici l'été, c'est-à-dire pas un noyau testé et a échoué pour debian stable, puisque nous parlons de debian stable, de tests debian qui est autre chose et de tester s'il est plus à jour.

    1.    août dit

      Ça pourrait être ...... bien que s'il y a le cas où ça inclut le dernier, ce sera mon ami