Huawei investira 200 millions d'euros dans la construction d'une usine en France

Huawei

Lors d'une conférence de presse, Huawei a annoncé son intention de faire un investissement de 200 millions d'euros pour la construction d'une usine dans lequel il sera dédié à la production d'équipements réseaux 4G et 5G en France.

Une fois complété, Ce sera la plus grande usine de Huawei en dehors de la Chine. En fait, en dehors de la Chine, Huawei n'a jusqu'à présent qu'une seule usine de production en Inde où les smartphones sont conçus. Dans d'autres parties du monde, ce sont des sites d'assemblage.

Et c'est que depuis la pression constante exercée par les États-Unis d'exclure Huawei de leurs réseaux 5G. La France et la Grande-Bretagne ont jusqu'à présent refusé de se laisser influencer. En Allemagne, où la question est divisée au sein du gouvernement allemand, la chancelière Angela Merkel a demandé d'attendre le sommet européen de mars prochain pour décider d'utiliser ou non Huawei, selon plusieurs sources.

En Grande-Bretagne, le gouvernement de Boris Johnson a annoncé qu'il autoriserait Huawei à jouer un rôle limité dans le déploiement de la 5G.

La technologie 5G devrait apporter un énorme bond en avant et des capacités de communication et une augmentation exponentielle des connexions entre des milliards d'appareils, des réfrigérateurs intelligents aux voitures autonomes.

Le président de Huawei, Liang Hua, lors d'une conférence de presse J'ai mentionné que les activités de Huawei étaient mondiales et que le groupe le devait au titre d'avoir une empreinte industrielle mondiale.

«Le site profitera à toute l'Europe, pas seulement à la France. Le site commencera à fabriquer des équipements radio puis à se convertir à d'autres produits à l'avenir, en fonction des besoins du marché européen »

Il n'a pas précisé où l'usine serait située, qui produira environ XNUMX milliard d'euros d'équipements par an, ou quand commencera la production.

Liang a déclaré que la société était en pourparlers avec le gouvernement français et les autorités locales à propos du projet.

«Avec cette usine, Huawei affirme être en mesure de couvrir tous les maillons de sa chaîne de valeur et de faire progresser les industries locales, à la fois vers le haut et vers le bas.

Ces liens incluent la R&D, les ventes, les achats, la production, la logistique, le service et le développement des talents. L'usine sera également l'une des premières implémentations par Huawei de ses technologies de fabrication avancées en Europe. Cela stimulera la compétitivité technique de l'industrie européenne et augmentera la résilience des chaînes d'approvisionnement et des infrastructures locales. »

On estime que ce projet générera directement 500 emplois. Huawei opère en Europe depuis 20 ans, employant directement plus de 12,000 XNUMX employés.

En conséquence, Huawei a créé directement et indirectement environ 170,000 emplois en Europe. À l'avenir, Huawei s'est engagé à opérer «en Europe, pour l'Europe», à rester ouvert et collaboratif, et à continuer de contribuer à l'Europe.

Le gouvernement français devrait, de son côté, accorder ses premières autorisations d'ici la fin du mois aux demandes d'équipements des opérateurs qui ont le choix entre le groupe chinois et les fournisseurs européens Nokia et Ericsson.

Enfin Huawei a déclaré que l'usine aurait également un centre de démonstration, "Montrant la production de la station de base sans fil, le chargement du logiciel et le processus de test" et la société a déclaré qu'elle sera "ouverte aux opérateurs, aux gouvernements et aux autorités associées, démontrant la position positive de Huawei sur l'appel de l'Europe à la souveraineté numérique".

Le commissaire européen au marché intérieur, Thierry Breton, sans citer Huawei, a mis en garde à plusieurs reprises sur les risques sécuritaires soulevées par certains équipementiers.

Les États-Unis soutiennent que Huawei est trop proche du gouvernement chinois et que son équipement pourrait être utilisé comme un outil d'espionnage, une affirmation que la société a démentie.

Au fur et à mesure Huawei continue de lutter contre la pression accrue des États-Unis, cette annonce montre le temps que l'entreprise est prête à consacrer à répondre aux préoccupations.

 


Le contenu de l'article adhère à nos principes de éthique éditoriale. Pour signaler une erreur, cliquez sur c'est par ici !.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

*

  1. Responsable des données : AB Internet Networks 2008 SL
  2. Finalité des données: Contrôle du SPAM, gestion des commentaires.
  3. Légitimation: votre consentement
  4. Communication des données: Les données ne seront pas communiquées à des tiers sauf obligation légale.
  5. Stockage des données: base de données hébergée par Occentus Networks (EU)
  6. Droits: à tout moment, vous pouvez limiter, récupérer et supprimer vos informations.