Huawei fait face à un problème s'il veut continuer à utiliser Android sur ses appareils

Huawei sans Android Huawei Il est devenu le deuxième fabricant de téléphones mobiles en termes de ventes, mais cela pourrait changer à l'avenir. Le problème est que Google, la société qui fait partie d'Alphabet Inc depuis longtemps, cessera de fournir du matériel, des logiciels et des services techniques au géant chinois. La seule chose qui continuera à vous fournir, et parce que vous n'avez pas le choix, est tout ce qui est sous une licence open source.

Et ce n'est pas que Google ait un problème avec Huawei, mais c'est à cause de ce qu'on appelle l'administration Trump, qui a mis l'entreprise chinoise sur une liste noire, avec d'autres entreprises. Le problème auquel Huawei est maintenant confronté est que les appareils qu'ils fabriquent désormais ne pourront pas être mis à jour officiellement vers les dernières versions d'Android, ni utiliser les services Google. Si on aime la confidentialité, on peut penser que ce dernier n'est pas un problème, mais c'est quand on se souvient que Google Play, la boutique d'applications Android, est l'un des services de la société de moteurs de recherche.

Huawei existant peut continuer à être mis à jour

Les appareils déjà sur le marché ne seront pas concernés par cette mesure. Cela signifie que, tout comme dit un porte-parole, "Pour les utilisateurs de nos services, les protections de sécurité Google Play et Google Play Protect continueront de fonctionner." Mais qu'en est-il des futurs appareils? Ce qui va se passer, c'est que Huawei devra se débrouiller sans la boutique officielle de Google.

Si les différentes versions d'Android pour ordinateurs nous ont appris quelque chose, c'est que vous pouvez vivre sans Google Play et les services Google. Certaines de ces versions proposent directement Aptoide comme l'App Store, tandis que d'autres aiment Râpe et tarte, ils proposent une application qui télécharge directement les applications depuis Google Play, mais uniquement les applications gratuites. Mais le fait que Google ne leur envoie pas de matériel rendra le développement d'Android par le constructeur chinois ... moins facile. Il faudra attendre de voir l'impact réel de cette mesure, mais l'avenir de Huawei est sombre.


Le contenu de l'article adhère à nos principes de éthique éditoriale. Pour signaler une erreur, cliquez sur c'est par ici !.

4 commentaires, laissez le vôtre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

*

  1. Responsable des données : AB Internet Networks 2008 SL
  2. Finalité des données: Contrôle du SPAM, gestion des commentaires.
  3. Légitimation: votre consentement
  4. Communication des données: Les données ne seront pas communiquées à des tiers sauf obligation légale.
  5. Stockage des données: base de données hébergée par Occentus Networks (EU)
  6. Droits: à tout moment, vous pouvez limiter, récupérer et supprimer vos informations.

  1.   miguel dit

    Celui qui perd le plus est Google, qui montre qu'il s'agit d'une entreprise de la CIA au service de Trump, au lieu d'être une entreprise mondiale.

    Il sera très facile pour Huawei d'obtenir une fourchette gratuite d'Android, et avec le soutien d'un géant économique et technologique comme la Chine, cela peut être l'alternative gratuite que nous recherchons depuis des années.

    Et il n'est pas nécessaire de pirater les magasins de style «Aptoide», mais Huawei peut créer son propre magasin de style Amazon et utiliser ses 20% du marché pour prendre une bonne parole auprès de Google et gagner beaucoup d'argent.

    1.    pablinux dit

      Bonjour Miguel. Bien sûr, vous pouvez créer votre propre boutique, mais celle qui a TOUT est la boutique officielle.

      Je pense aussi que celui qui perd le plus est Google.

      Salutations.

  2.   Diego allemand Gonzalez dit

    Wathsapp peut être téléchargé à partir du site Web de l'application. Telegram est dans F-Droid et Gmail peut être utilisé à partir de K9 ou de toute autre application de messagerie. Peut-être que le problème peut survenir avec Google Drive ou un jeu de type Pokemon Go. Mais les Japonais n'abandonneront pas le marché chinois afin qu'il puisse sûrement être téléchargé depuis un autre magasin.
    Apple est également une entreprise nord-américaine, elle devra donc sûrement restreindre ses activités en Chine.
    Trump vient de prendre la direction américaine des logiciels mobiles

  3.   Jonatan dit

    Il s'agit d'un appel au réveil pour les autres entreprises: Samsung, LG, etc. Et un appel au réveil pour que les gens réalisent une fois pour toutes que vous ne devez JAMAIS faire confiance au «cloud». Si ces choses se produisent entre Google et Huawei (ENTREPRISES QUI DÉPLACENT DES MILLIARDS DE DOLLARS), pouvez-vous imaginer pour les mortels ordinaires? ce n'est pas du tout sécurisé dans le cloud et c'était une terrible erreur de donner autant de pouvoir à une entreprise monopolistique comme Google.