Comment lire Diego et ne pas mourir de dégoût

Comment lire Diego

mon article Le 24 décembre a généré un retentissement immérité. Plus de 20 commentaires sans compter les miens, alors que d'excellentes contributions de mes collègues n'ont même pas de commentaire de félicitation. En plus de regretter l'injustice de la situation, je pense que la question mérite quelques réflexions.

Un petit guide sur la façon de lire Diego

Pour que personne ne croie que je suis un génie incompris, Je vais commencer par dire que le titre n'était pas une de mes meilleures idées. Beaucoup étaient tellement offensés qu'au lieu de lire ce que j'ai écrit, ils ont fini par lire et commenter ce qu'ils pensaient que je voulais écrire. Il y a des gens au sein de la communauté du logiciel libre qui ont plus le comportement de membres d'une secte que d'utilisateurs d'ordinateurs et, toute critique de Linux, quelle que soit la force ou non des arguments, les énerve.

D'une certaine manière, ils sont comme ceux qui, sans formation médicale, demandent des sanctions sévères pour les non vaccinés sur les réseaux sociaux. Ils ont passé des années à partager des bars et des moyens de transport avec des patients potentiels atteints du VIH, de la rougeole, de l'hépatite, de la méningite et d'autres maladies contagieuses. Ce dont ils ont peur, ce n'est pas le Covid, ce sont ceux qui pensent différemment.

Remarque : pour être clair, j'ai les deux doses de Spoutnik et quand ils m'appelleront, je me donnerai la troisième.

Ces lecteurs sont tombés dans le piège du titre que je leur ai tendu par inadvertance. Donne moi une importance que je n'ai pas. Je suis quelqu'un de relativement anonyme qui écrit dans l'un des millions de blogs sur Linux et les logiciels libres, ce que je dis ou non n'a pas d'importance puisque personne ne va utiliser mon opinion pour décider d'utiliser ou de ne pas utiliser Linux. Mais, J'ai offensé la sensibilité de ceux qui pensent que les diffuseurs devraient se limiter au schéma du "bon caca Linux-Microsoft"

Si mon article est aussi stupide que beaucoup le prétendent, le bon sens indique qu'il vaut mieux l'ignorer. En une semaine, il aurait disparu dans les archives de Linux Addicts. En deux mois, même moi, je ne me serais pas souvenu de l'avoir écrit. Cependant, ils l'ont non seulement commenté, ils l'ont partagé sur les réseaux sociaux et quelqu'un a même fait une vidéo me répondre. Bien sûr, le tout avec des citations partielles ou complètement déformées de ce que j'ai dit pour justifier leur sainte indignation.

Attention, je ne dis pas que l'article est bon. Je dis que ceux qui pensent que c'est mauvais le font pour de mauvaises raisons.

Les origines de l'infamie

Mon article est basé sur une technique de créativité appelée "Inversion d'hypothèse".

J'ai pris la déclaration "Linux est très difficile" et je l'ai transformée en "Linux est très facile" en fait, dans certaines choses, c'est beaucoup plus facile que Windows.

Supposons que quelqu'un veuille abandonner le système d'exploitation Microsoft, mais craigne que Linux soit trop compliqué Quel meilleur argument qu'un article d'un gars qui dit que c'est en fait si facile que ses utilisateurs deviennent paresseux ?

Je n'ai rien contre la facilité. En fait, je trouve idiot de perdre du temps à configurer manuellement des choses qui peuvent être faites automatiquement. J'ai écrit plusieurs compilations recommandant les packages Snap et FlatPak et j'ai évalué positivement les applications propriétaires pour le gain de temps nécessaire à leur utilisation. Je pensais qu'avec l'analogie de l'industrie alimentaire, des régimes et des gymnases, il serait clair que ce que je proposais était de trouver des moyens alternatifs pour que l'utilisateur apprenne ce qu'il a appris lorsque Linux devait être configuré à la main ; le fonctionnement du système, les rôles des composants et les politiques de sécurité.

Cela aurait aussi pu déclencher une discussion intéressante. Les développeurs devraient-ils consacrer des efforts à des projets tels que des formats de packages multi-enregistrements, des magasins d'applications flashy et de nouveaux installateurs graphiques ? Ne vaudrait-il pas mieux que Linux reste comme à ses origines un système d'exploitation hautement configurable et sécurisémême si cela signifiait ne pas avoir une large base d'utilisateurs à domicile ?

De nombreux lecteurs de LinuxAdictos ne sont peut-être pas prêts pour ce type d'articles, ou je ne suis probablement pas prêt à les écrire. Peut-être la prochaine fois.

Quoi qu'il en soit, mon conseil pour éviter toute déception est de ne pas donner à mes messages une importance qu'ils n'ont pas.

Bonne année à tous!


Le contenu de l'article adhère à nos principes de éthique éditoriale. Pour signaler une erreur, cliquez sur c'est par ici !.

12 commentaires, laissez le vôtre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

*

  1. Responsable des données : AB Internet Networks 2008 SL
  2. Finalité des données: Contrôle du SPAM, gestion des commentaires.
  3. Légitimation: votre consentement
  4. Communication des données: Les données ne seront pas communiquées à des tiers sauf obligation légale.
  5. Stockage des données: base de données hébergée par Occentus Networks (EU)
  6. Droits: à tout moment, vous pouvez limiter, récupérer et supprimer vos informations.

  1.   Cyrano dit

    Le pire n'est pas la critique, mais le fanatisme de ceux qui critiquent. Le monde est perdu.

  2.   Allemand Klenner dit

    Salut
    Je préfère voir le verre à moitié plein qu'à moitié vide. Je trouve positif qu'il y ait autant de gens qui lisent vos messages.
    Par rapport au fanatisme que vous dites, il me semble qu'il est caractéristique de l'époque. Je le vois aussi dans l'autre sens, les gens qui entrent dans les forums Gnu Linux pour prétendre que Microsoft est le meilleur et que le reste est du caca. L'intolérance est présente non seulement dans le monde de l'informatique, mais dans tous les domaines de la vie, pauvre pour ceux qui pensent différemment de ce qui est politiquement correct.
    salutations

  3.   MADTUX dit

    Détendez-vous Diego, c'est moi qui ai plaisanté en disant que nous vieillissons, mais la vérité est que j'aime vos notes.
    Tu sais que? Si vous pouvez écrire quelque chose qui fait mobiliser les autres, générer des choses chez les autres... C'est une très bonne chose, le pire qui puisse vous arriver, c'est d'écrire quelque chose qui ne génère rien.
    Dans la vie il faut que des choses nous arrivent, parce que si rien ne nous arrive, c'est parce que nous sommes déjà morts, et c'est similaire à ce que vous ressentez maintenant avec GNU-Linux, mais la différence est que les gens passeront et GNU-LINUX continueront d'exister, comme les institutions.
    Nous n'avons pas besoin d'un manuel pour vous lire, c'est comme expliquer une blague… Ne laissez pas la magie se perdre et continuez.

    1.    Diego allemand Gonzalez dit

      Merci pour le commentaire.
      Les commentaires négatifs ne me dérangent pas, la colère non pertinente me dérange.
      Après cet article, j'ai publié une lettre d'un défenseur du logiciel libre répondant à une féministe qui répète les fausses accusations contre Stallman.
      Je termine l'article en disant que soit vous êtes féministe, soit vous êtes un défenseur du logiciel libre (changez une féministe pour toute autre cause qui n'a rien à voir avec le logiciel libre), c'est une déclaration qui mérite d'être discutée.

  4.   R. dit

    Ce qui se passe c'est que dans cette société d'égoïsme, de clickbait et d'autres maladies de l'esprit il est courant que des techniques soient utilisées pour faire réagir le lecteur ou quoi que ce soit soit utilisé pour discréditer un mouvement et je pense que la plupart des utilisateurs de GNU/Linux vont à travers la vie en attendant qui sera le prochain à attaquer le système, la communauté ou le mouvement.

    Il est évident que beaucoup suivent votre page Diego et je ne peux pas l'affirmer mais que la mentalité critique et dans une certaine mesure défensive semble être courante chez les utilisateurs de GNU/Linux (pour quelque chose nous avons décidé d'utiliser GNU/Linux au lieu de Windows dans le premier lieu, non ?).

    Je suis votre page via RSS, je suis plusieurs pages mais je commente rarement quoi que ce soit. En oui, je pense avoir mentionné dans le commentaire de votre dernier article que mon intention n'est pas d'offenser, seulement d'inviter à la réflexion et maintenant que j'y pense, j'ai créé que j'appliquais votre propre technique pour vous demander si au passage de temps tu n'aurais pas perdu ta motivation ? XD

    Ce n'était pas mon intention Diego, désolé si je t'ai fait réagir de manière négative. Personnellement, je préfère le contenu pur où il est dit crûment, à double intention, et sans appliquer de techniques de réaction au lecteur (il y en a beaucoup avec les réseaux sociaux ainsi que la réplication de leurs techniques sur les pages Web et les blogs), également lorsque vous démarrez avec ce jeu tout d'un coup tout le monde joue avec les mêmes règles et vous n'avez plus une coexistence saine.

    Avant, je suivais de nombreuses pages sur les logiciels libres, mais à cause de ces techniques, j'ai arrêté de les suivre.
    J'aime le contenu de votre page, ce que vous et vos collègues écrivez, je vais essayer de participer davantage et je vous remercie pour le contenu que vous publiez chaque jour. (Ce serait réconfortant de savoir qu'à l'avenir ils ne tomberont pas dans les techniques de réaction puisque, comme je l'ai déjà dit, il y en a déjà plein sur internet).

    Joyeux Noël et bonne année à toute l'équipe Linux Addicts et à ses lecteurs !

    1.    Diego allemand Gonzalez dit

      Je retourne les salutations.
      Juste une clarification. Je n'ai pas écrit l'article dans l'intention de provoquer. Je crois vraiment que rendre la tâche si facile pour les utilisateurs est dangereux et que l'utilisateur doit être préparé.
      Ce n'est pas la première fois que j'écris sur le sujet. Il y a quelques temps j'écrivais une série relatant mon abandon de WordPress par Jekyll (j'ai dû l'interrompre à cause de la casse au delà de toute réparation de mon ancien ordinateur, mais j'espère le récupérer bientôt)

  5.   Dhouard dit

    Bonjour (ou après-midi) :

    Je suis arrivé en retard à l'article et, je viens de le lire. J'ai compris votre position et je suis même d'accord avec elle car je suis l'un de ces utilisateurs chevronnés qui passaient des jours à essayer de faire fonctionner ce winmodem qui n'avait (presque) aucun support dans GNU / Linux.

    Je suis et travaille en tant que programmeur web et, c'est vrai que, sauf pour certaines occasions (dite souris bluetooth), tout est plug and play. Ce qui est bien, car cela me permet de me désengager des problèmes du système pour me concentrer sur les problèmes de mon travail, ha ha.

    Je suppose que le reste des utilisateurs est du style, ils préfèrent se concentrer sur les problèmes spécifiques de leur travail et ignorer ceux liés au système.

    Voilà, je suis d'accord avec vous mais je pense que c'est le prix qu'il faut payer pour la maturité du projet.

    Salutations.

    1.    Diego allemand Gonzalez dit

      Gardez à l'esprit qu'en tant que programmeur Web, vous êtes conscient des problèmes de sécurité de votre ordinateur et de la responsabilité que vous devez assumer avec ce que vous faites. L'article ne s'applique donc pas à vous.

  6.   Argentine dit

    Votre problème est que vous êtes argentin et donc très très fatiguant et que, heureusement, nous ne vous entendons pas, mais vous pouvez dire à mille lieues que vous êtes argentin juste à cause de la façon dont vous l'écrivez se remarque à mille lieues, sans rien savoir de toi, j'ai toujours su très clairement que tu étais argentin. Je ne lis pratiquement aucun de vos articles, un très occasionnellement, car vous êtes très très, très fatigué, ce n'est pas du tout agréable de vous lire.

  7.   ou Raposso dit

    Bonjour Diego. Je suis assez surpris par l'importance de votre message précédent. Ce n'est pas que je sois d'accord avec ce que "qui veut offenser est offensé" (ce que je suis), mais qu'au moment où j'ai lu votre article (avant que quelqu'un ne commente) et j'étais même partiellement d'accord, avide de moments pour résoudre divers problèmes et apprendre dans le processus. Moi, en tant que lecteur de ce type de blog et utilisateur quasi exclusif de Linux depuis longtemps (je ne donne pas les données car il y aura toujours quelqu'un qui vous surpassera et les données ne sont pas la chose importante ici) j'apprécie votre parutions. Sans créativité et libre pensée (respectueuse) vous ne pouvez aller nulle part... Et ni dans le logiciel libre... N'en finissons pas avec les comportements que nous critiquons tant chez les utilisateurs d'autres plateformes. Venez, continuez avec le sourire et avec la vie !

    1.    Diego allemand Gonzalez dit

      Gracias por tu comentario

  8.   Dario Norberto Ruiz dit

    Faux, les critiques étaient bien méritées. Les prétendus "arguments" de Diego étaient tout sauf solides, il n'était basé que sur des subjectivités dans l'environnement auquel il s'est attaché, n'étant que le minimum dans le monde de Linux, qui ne peut être défini dans son ensemble. C'était un article pour enfants, une protestation pratiquement fantasque et immature. Il est évident de noter que qui semblait nerveux et avec la chair de poule, c'était Diego lui-même et dans ce texte il y a aussi une contre-réponse nerveuse et une attitude enfantine de "Personne ne me comprend, je dis la vérité."