L'adieu de Chrome est arrivé en 32 bits

Comme nous l'avons déjà annoncé, le 1er mars, la prise en charge de Chrome pour Linux 32 bits et pour Ubuntu 12.04 et Debian 7. Si tel est votre cas, changez votre navigateur pour rester en sécurité.

Comme nous l'avons déjà annoncé, le 1er mars, la prise en charge de Chrome pour Linux 32 bits et pour Ubuntu 12.04 et Debian 7. Si tel est votre cas, changez votre navigateur pour rester en sécurité.

1er décembre dans ce blog, nous avons annoncé que la prise en charge de Google Chrome pour 32 bits prendrait fin à partir de mars de cette année. Le temps passe très vite et le mois de mars est déjà arrivé, donc le support est terminé.

Aussi sNous avons mis fin au support de Chrome sur Ubuntu 12.04 et Debian 7. La bonne nouvelle est que Chromium continue de fonctionner correctement et continuera à être pris en charge sur ces bits.

La fin du support ne signifie pas que le navigateur cesse de fonctionner, mais que plus de mises à jour de sécurité sur les 32 bits. L'inconvénient est que vous serez vulnérable aux attaques de pirates informatiques, qui sont sûrs de connaître cette nouvelle et d'en profiter pour attaquer les systèmes Linux 32 bits sur lesquels Chrome est installé.

Cela me semble une erreur de la part de Google, je l'ai déjà dit en décembre et je le répète maintenant, les 32 bits ont encore de la vie, en particulier dans les ordinateurs à faibles ressources et avec cela, Google va perdre des utilisateurs et des parts de marché.

Le conseil que je vous donne est de changer de navigateur dès maintenant si vous avez 32 bits et que vous utilisez Chrome. L'alternative la plus similaire est évidemment ChromeCependant, des options comme Mozilla Firefox sont assez attrayantes et plus sûres à naviguer.

La raison pour laquelle vous changez est que même si vous pouvez continuer à utiliser le navigateur, vous serez exposé à des failles de sécuritéEn plus du fait que Chrome est fortement surestimé et qu'il existe des navigateurs comme Firefox qui ont tendance à fonctionner encore mieux.

Quant aux 32 bits, bien que beaucoup de gens les laissent pour morts et que certaines distributions les abandonneront pour toujours, je crois que ils ont encore beaucoup de guerre à donner. Il y a beaucoup de gens qui continuent à utiliser le 32 bits, soit pour des raisons économiques, pour des raisons de commodité ou parce qu'ils veulent simplement profiter d'une vieille machine pour autre chose que pour accumuler de la poussière.

Nous devrons regarder vers le futur pour voir ce qui se passe avec 32 bits, pour voir si plus d'entreprises rejoignent Google dans cette action ou au contraire, ils continuent à penser à ces utilisateurs. Le temps le dira.


Le contenu de l'article adhère à nos principes de éthique éditoriale. Pour signaler une erreur, cliquez sur c'est par ici !.

11 commentaires, laissez le vôtre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

*

  1. Responsable des données : AB Internet Networks 2008 SL
  2. Finalité des données: Contrôle du SPAM, gestion des commentaires.
  3. Légitimation: votre consentement
  4. Communication des données: Les données ne seront pas communiquées à des tiers sauf obligation légale.
  5. Stockage des données: base de données hébergée par Occentus Networks (EU)
  6. Droits: à tout moment, vous pouvez limiter, récupérer et supprimer vos informations.

  1.   Walter Larios dit

    Parfait, il est temps de passer à Chromium, parfois il est difficile de comprendre pourquoi laisser les systèmes largement utilisés tels que 32bits sans support

    1.    azpe dit

      Cela pourrait aussi être dû à une tactique d'obsolescence prévue maintenant que j'y pense. Le fait est que vous continuez à acheter, acheter et acheter et Google le sait bien.

      Le plus gros cas d'obsolescence que j'ai jamais vu a été dans Android, je me souviens en 2011 d'un Samsung Galaxy Ace, auquel on pouvait mettre beaucoup d'applications et de jeux. Vous le prenez maintenant, installez WhatsApp et vous êtes déjà à court de mémoire interne, car les foutus services Google Play occupent les trois quarts de la mémoire du téléphone. Vous achetez un mobile de 4 Go de RAM pour faire la même chose que celui de 256 Mo d'il y a 4 ans, c'est-à-dire pour WhatsApp, la navigation, Instagram et un jeu (ce qui n'est généralement pas bon, mais une question ou un coup de cœur).

      Dans le cas des PC, Google est plus intéressé par l'achat de la nouvelle tablette Android pour naviguer que par l'utilisation de votre ancien ordinateur 512 méga Ram avec Lubuntu.

      1.    leoramirez59 dit

        Hehehe… est-ce que tu joues aussi à Candy Crush ??

        1.    azpe dit

          Na ces derniers temps, j'utilise à peine mon mobile, j'ai un mobile Ram Asus de 4 Go totalement gaspillé.

  2.   microcaloghero dit

    En pensant que dans l'ordinateur de bureau, je peux parfaitement exécuter linuxmint 17 avec de la cannelle, mais Chrome me prévient qu'il cessera de prendre en charge 32 bits :(
    Mais comme le dit Azpe, il existe des alternatives ...

  3.   angelrell369 dit

    Le monde évolue et les choses technologiques médicales aussi, mais je pense que s'ils suppriment le support 32 bits de Linux, cela devrait également être supprimé de Windows 32 bits sinon c'est de la discrimination. Et il est vrai que dans le monde il existe encore des ordinateurs avec 32 bits à usage domestique pour des activités simples comme la navigation, l'écriture de petits travaux ou passer un bon moment à écouter de la musique, même s'il faut comprendre que ces types d'entreprises consacrent leurs efforts. à l'innovation et à l'innovation Le consumérisme moderne, c'est pourquoi il est nécessaire de migrer vers une nouvelle alternative qui pointe vers le moderne sans exiger des changements exagérés tels que des changements d'architecture. Je pense que les 32 bits ont encore environ 4 années de plus jusqu'à ce que les mémoires RAM soient endommagées et ne puissent pas être acquises dans les centres technologiques. Et de cette façon, nous devons défaire tout le processeur. Au final c'est la tendance ...

    1.    azpe dit

      Et il y aura toujours un vendeur d'occasion qui a une vieille RAM et il y aura toujours une distribution super légère qui gaspillera 32 mégaoctets de RAM. La fin des systèmes 32 bits est certainement en 2038, en raison de la célèbre erreur informatique similaire à l'an 2. Cependant, je lui donne entre 4 et 8 ans de vie réelle.
      Et qu'en est-il de Windows, vous savez, ils ont de nombreux utilisateurs dont beaucoup ne savent même pas comment créer un dossier, pour leur apprendre quel est le support ou les alternatives. Ces utilisateurs de Google le disent aussi mal que possible.

  4.   Germán dit

    Une question. J'ai réinstallé sur un ancien 32 bits, évidemment un Linux Mint, et bien sûr je ne peux pas installer Google Chrome. Il s'avère que c'est le seul navigateur dans lequel vous pouvez regarder Netflix. (Après beaucoup de travail, j'ai fini par installer Netflix Deskpot, qui ne fonctionne pas du tout bien)

    La question est: se pourrait-il qu'il n'y ait pas de site Web unique contenant le package Google Chrome à installer hors ligne pour Linux / Ubuntu?

    Google ne le supportera pas mais le navigateur continuera à fonctionner et le risque de l'utiliser uniquement pour regarder correctement Netflix est négligeable sur un PC domestique.

    1.    Anto dit

      Bon allemand. Je suis exactement comme toi. J'ai Netflix et le seul navigateur qui avait les packages nécessaires pour lire ce contenu était Chrome.
      J'ai installé le bureau Netflix mais ça va plutôt mal, décent mais Chrome était meilleur.

      J'ai vu qu'avec Chromium, il était toujours possible de reproduire mais en téléchargeant des packages BETA si je me souviens bien. Je ne sais pas ce que j'ai fait maintenant Chromium est assez lent pour moi maintenant. Total, Netflix Desktop pour l'instant jusqu'à ce que vous trouviez une solution définitive.

      Si vous savez quelque chose que vous pourriez commenter (si utile et tel), je ferai de même haha.
      Salutations.

      1.    Bataille allemande dit

        Anto
        Nous sommes exactement les mêmes. Chromium n'a pas pu le faire fonctionner, j'ai essayé diverses choses et rien.

        Ce qui me semble vraiment incroyable, c'est qu'il n'y a pas un seul site Web qui propose le package à installer hors ligne.
        Là-bas, j'ai vu quelque chose sur la compilation de Chrome à partir de la source, mais je n'ai pas pu le trouver.

        Nous continuerons d'attendre que Chromium le prenne en charge de manière native

        1.    Anto dit

          Quel remède ... espérons que cela arrivera au moins bientôt. Cela me surprend également, même d'Opera lui-même, qui est censé prendre également en charge Netflix et le navigateur est assez préparé en termes de performances et autres, mais pour les problèmes de contenu Web multimédia et d'autres, seul Chrome fonctionnait.