Comment créer une clé USB amorçable à partir du terminal dans n'importe quelle distribution

Clé USB amorçable Linux

Il y a des moments où il est nécessaire de créer une clé USB bootable Avec un système d'exploitation, peu importe celui dont nous parlons, dans mon cas, il y a des moments où j'ai besoin de créer une clé USB avec Windows et d'accompagner mes clients pour tout ce qui est nécessaire. 

Dans ces cas, je recherche toujours certains bon programme pour pola créer le usb amorçablem'oublier complètement de quoi pas besoin rien plus celui en utilisant le terminal pour pouvoir faire ce travail. 

Bien qu'il existe plusieurs programmes, il est toujours très bon de tout faire depuis le terminal, ici je vous ai montré comment créer une clé USB amorçable uniquement avec l'utilisation du terminal. 

En utilisant la commande dd Vous devez faire plusieurs choses donc je vais vous les expliquer étape par étape. 

La première chose sera d'insérer l'usb avec lequel nous travaillerons, ouvrez un terminal et tapez la commande lsblk pour voir où il est le point de montage, dans mon cas, il apparaît comme / dev / sdb 

[darkcrizt@localhost ~]$ lsblk
NAME            MAJ:MIN RM   SIZE RO TYPE MOUNTPOINT
sda               8:0    0 465.8G  0 disk
├─sda1            8:1    0   200M  0 part /boot/efi
├─sda2            8:2    0     1G  0 part /boot
└─sda3            8:3    0 464.6G  0 part
├─fedora-root 253:0    0    50G  0 lvm  /
├─fedora-swap 253:1    0     5G  0 lvm  [SWAP]
└─fedora-home 253:2    0 409.6G  0 lvm  /home
sdb               8:16   1  14.4G  0 disk 

 

Maintenant, nous allons procéder au démontage, puis donnez-lui le format approprié c'est avec les commandes umount y mkfs.vfat 

[darkcrizt@localhost ~]$ umount /dev/sdb
umount: /dev/sdb: no montado.
[darkcrizt@localhost ~]$ mkfs.vfat -F 32 /dev/sdb -I
mkfs.fat 4.1 (2017-01-24)
mkfs.vfat: unable to open /dev/sdb: Permission denied
[darkcrizt@localhost ~]$ sudo mkfs.vfat -F 32 /dev/sdb -I
[sudo] password for darkcrizt:
mkfs.fat 4.1 (2017-01-24)
 

 

À ce stade, nous utiliserons la commande dd où nous indiquerons le point de montage de notre usb ainsi que le chemin de l'image disque qui sera copiée sur l'usb 

sudo dd if=/ruta-de-iso of=/dev/sdb
genymotion-player-3.0
Article connexe:
Certains des émulateurs Android les plus connus pour Linux

Ici lo unique est attendre terminer le processus, afin de procéder à la suppression du usb et testez-le.  


Le contenu de l'article adhère à nos principes de éthique éditoriale. Pour signaler une erreur, cliquez sur c'est par ici !.

8 commentaires, laissez le vôtre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

*

  1. Responsable des données : AB Internet Networks 2008 SL
  2. Finalité des données: Contrôle du SPAM, gestion des commentaires.
  3. Légitimation: votre consentement
  4. Communication des données: Les données ne seront pas communiquées à des tiers sauf obligation légale.
  5. Stockage des données: base de données hébergée par Occentus Networks (EU)
  6. Droits: à tout moment, vous pouvez limiter, récupérer et supprimer vos informations.

  1.   Marié dit

    Salut David
    J'ajoute toujours à la commande bs = 4mb && sync
    pour qu'il transfère plus de données dans le bloc, puis effectue un vidage complet sur la clé USB avant de le démonter.
    Salutations et merci pour la note
    Mariano

  2.   Daniel dit

    Intéressant, je ne l'ai fait qu'avec gparted. Les salutations.

  3.   Braytac dit

    Il y a une étape totalement inutile. Il n'y en a pas. Il est logique de formater le périphérique si vous comptez utiliser dd. Cela ne changera rien. En fait, le format de la clé USB restera comme une structure. iso9660. Aucune trace de graisse32 ne restera.
    sauter tout ça:
    »[Darkcrizt @ localhost ~] $ mkfs.vfat -F 32 / dev / sdb -I
    mkfs.fat 4.1 (2017/01/24)
    mkfs.vfat: impossible d'ouvrir / dev / sdb: autorisation refusée
    [darkcrizt @ localhost ~] $ sudo mkfs.vfat -F 32 / dev / sdb -I
    [sudo] mot de passe pour darkcrizt:
    mkfs.fat 4.1 (2017/01/24) »
    , et bien mieux un bs. avec 4 ou 8 pour accélérer la copie. Si le stylet n'a pas de lumière, il est préférable d'ajouter la synchronisation comme mentionné dans les commentaires.

  4.   MAICOLL QUINTERO dit

    Ce n'est qu'à la dernière étape que vous pouvez tout faire sans rien d'autre, ce que je fais est d'aller à l'emplacement où j'ai l'iso. Exemple de téléchargements cd Téléchargements une fois là-bas si ou si vous devez rooter sudo su et mettre votre mot de passe, puis nous mettons simplement la mémoire usb et ensuite vous exécutez la commande ls pour voir les fichiers qui s'y trouvent, nous voyons notre iso donc nous n'exécutons que sudo dd if = ISO NAME.ISO of = / dev / sdb UNIQUEMENT COPIE LE NOM DE L'ISO INCLUANT LE .ISO DONC JE TROUVE QU'IL N'Y A QU'UNE SEULE ÉTAPE EST LA DERNIÈRE ÉTAPE QU'ELLE FAIT JUSTE TOUT, JE SUIS SÛR QUE J'AI TESTÉ AVEC PLUS DE 10 DISTRICTS ET FUCNIONA EXELNTE

  5.   Edgar dit

    Salut, le tutoriel fonctionne pour moi avec n'importe quel système basé sur Linux, mais avec Windows 7 (par exemple) non, que pourrais-je faire de mal? Merci beaucoup

  6.   mabs1136 dit

    cela me donne une erreur :( il dit que le fichier ou le répertoire n'existe pas lors de la commande sudo dd if = NAMEISO.ISO of = / dev / sdb

  7.   iota dit

    Vous devez aller dans le dossier où se trouve l'image iso, utiliser la commande cd, par exemple, si vous l'avez en téléchargement, ce serait comme ceci »cd / home / username / Downloads«, puis ajoutez la commande précédente. Une autre option consiste à placer l'iso dans le dossier personnel de l'utilisateur, puis à réexécuter la commande précédente

  8.   4lejandr0 dit

    Ami mabs1136, vous ne copiez que tel quel le code comme indiqué dans le tutoriel ou aussi votre clé USB est sdb. Par exemple, le mien est monté en sdd1.